Chiemsee et cie !

Un château sur une île au pied des Alpes. Il ne m’en fallait pas plus pour devenir gaga.

Quelques jours seulement après mon arrivée, j’ai pu convaincre Francis de profiter du congé soulignant l’anniversaire de la réunification de l’Allemagne pour aller découvrir le Chiemsee et (surtout) son château (iih!!!).

Chiemsee

Sur le bateau menant à Herreninsel

Situé au pied des Alpes, le Chiemsee est le plus grand lac de Bavière. Selon le Lonely Planet, il est surnommé The bavarian Sea (mais attention, on n’a pas les mêmes mers – il est plus petit que le Lac Champlain). En été, l’endroit est très populaire pour ses plages et ses sports nautiques. Nous avons d’ailleurs pu observer des mordus de voile et de kite à l’oeuvre, alors qu’il faisait à peine 10 degrés !

Sur l’une des îles du Chiemsee, joignable par bateau à partir de Prien ou de Bernau, se trouve le Herrenchiemsee. Projet inachevé du roi Louis II de Bavière, à qui l’on doit de nombreux châteaux dignes des contes de fées dont le Neuschwanstein, il devait être une réplique de Versailles. Sa construction a été interrompue par manque de liquidités en 1885, et de nombreuses pièces demeurent aujourd’hui inachevées. Malgré cela, la jeune fille romantique et rêveuse en moi en a eu pour son argent.

J’ai été séduite par son emplacement qui apporte définitivement une touche unique de romantisme. À la sortie du bateau qui nous a mené de Prien à Herreninsel, nous avons marché une quinzaine de minutes en sentier avant d’arriver devant LE château :

Herrenchiemsee, version bavaroise de Versailles

Herrenchiemsee, version bavaroise de Versailles

Frauenchiemsee

Monastère de Frauenchiemsee

Outre Herreninsel, nous avons également mis le pied sur l’Île des femmes – Fraueninsel, charmante petite île abritant des maisons de pêcheurs et un monastère datant du 11e siècle. Il est possible de la parcourir à pied en 30 minutes, d’y prendre une bière dans un Biergarten et de visiter les boutiques d’artistes locaux. C’est charmant, mais très relax.

Anecdote de fin de journée plutôt cocasse : De retour vers notre voiture à Prien, nous avons eu du mal à sortir du stationnement. À notre arrivée le matin même, nous étions super emballés à l’idée que ce stationnement situé tout près du quai soit FREI.

Au moment de quitter, nous avons tenté de sortir en présentant notre billet à la borne, mais sans succès. Le stationnement n’était pas gratuit. FREI ne veut pas dire free ! Il y avait des places de libres, sans plus. Nous avons bien ri, et avons conclu que nous devrions vraiment améliorer notre allemand !

Pour voir toutes les photos de notre périple au Chiemsee, cliquez ici.

3 commentaires sur “Chiemsee et cie !

  1. Pingback: Quand la princesse voyage avec le mâle alpha | 2 EXPATS

  2. Wow! superbes photos, le paysage et l’architecture sont magnifiques. Tu as raison Jess, ça réveille la petite fille qui rêvait d’être une princesse. C’est toujours très agréable de vous suivre virtuellement. On vous aime et on pense à vous très fort. XX

  3. Magnifique, les photos communiquent très bien l’ambiance et la magie du milieu…celle de la grenouille Francis-Olivier est particulièrement réussie, le moderne avec une touche de folie, l’ancien, l’angle et la position tout y est…mes yeux sont gâtés !!! 😉

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s