Jessica chez le Friseur

IMG_8850

Le résultat de ma visite chez le Friseur, avec vue sur la mer Morte. Tchüss les cheveux !

Avant de quitter pour la Jordanie, j’ai eu envie de me faire couper les cheveux, question que le lavage et le séchage soient plus rapide. Pas le temps de niaiser quand on fait du camping dans le désert. Je me suis donc intéressée à l’univers des salons de coiffure à Nuremberg. Facile, il y en a un à chaque coin de rue !

Ils s’appellent des Friseure, mais ils sont loin de se résumer à un fer à friser ou à un diplôme en «permanente» ! Les salons sont comme chez nous. La seule différence réside dans les prix. Dans un salon sans rendez-vous d’un sous-sol de centre commercial en banlieue de Nuremberg, une coupe de cheveux avec mise en plis m’a coûté 36 euros. Francis-la-calculatrice vous dirait alors rapidement : 54,03 $ CA. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai rarement payé aussi cher pour une visite chez le coiffeur ! Et sachez-le, c’était le moins cher que j’ai pu trouver. Il n’est pas rare que les prix indiqués frôlent les 50 euros pour une simple coupe.

Vous vous demandez certainement comment s’est déroulé le rendez-vous. Et bien, je m’étais préparée. J’avais brillamment téléchargé quelques photos de la coupe désirée sur mon téléphone. Heureusement, puisque dès mon entrée au salon, j’ai compris que j’allais probablement passer la prochaine heure à converser avec moi-même, faute de bien maîtriser l’allemand.

Remarquant mon handicap linguistique, on m’a rapidement attribué la seule coiffeuse qui se débrouillait un peu avec l’anglais. Elle m’a clairement fait comprendre que tous les produits supplémentaires seraient chargés. Bon, d’accord. Je n’ai jamais pris de traitements spéciaux chez le coiffeur auparavant et ce n’était pas plus mal. J’étais loin de me douter qu’un seul shampoing était compris dans le prix de base. Le revitalisant, de même que le produit protecteur de chaleur, sont des extras. Le spray-net aussi ! Nous vivons dans le luxe sans le savoir au Québec, je me suis dit.

Je lui ai donc montré ces photos de cheveux aux épaules. L’air horrifié, elle m’a demandé : «You sure ?». D’une voix mal assurée, j’ai répondu : « Ja, klar ! ». C’est alors qu’elle a commencé à couper, couper, couper. Et couper, couper, couper. Un tas de cheveux en moins plus tard, elle a commencé à tortiller des mèches de cheveux pour passer les ciseaux dedans. Mon sang n’a fait qu’un tour. Mais c’est quoi, cette technique ? C’est pour amincir, semble-t-il. Ja, klar !

En somme, l’expérience a été un succès. Certes, ils ne sont pas aussi jolis qu’après une visite chez mon amie Sophie. Difficile, avec mon épaisseur et un seul shampoing ! Toutefois, je ne serai pas effrayée d’y remettre les pieds lorsque le besoin se fera sentir. Armée de photos ou, encore mieux, d’un allemand amélioré, je vaincrai !

2 commentaires sur “Jessica chez le Friseur

  1. Absolument rien à redire à ta coupe de cheveux, ça te va à ravir :-)….Pour ce qui est des coûts que tu as payé pour moi autour de 50$ c’est du standard quand il s’agit juste d’une coupe/mise en pli seulement…y’a plusieurs années, j’ai déjà déboursé 120$ pour coupe/mèches/mise en pli…maintenant c’est 40$ coupe/mise en pli chez mon amie Caroline ;-)…Est-ce qu’il y avait d’autres clientes que toi dans le salon ? J’imagine les regards et le papotage des autres dames sur cette belle inconnue assise à sa chaise !!!

    • Oui, 50$ pour du standard… Mais pas 50 euros pour moins que ça ! Il y avait d’autres clients, mais j’étais assez absorbée à comprendre ce qui se passait que je ne leur ai pas porté attention 🙂

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s