3 façons de voyager en Allemagne pour pas cher

Safari dans les mangroves à Hikkaduwa au Sri Lanka

Enfin, vous avez vos billets d’avion en main. Montréal-Francfort en vol direct, le gros luxe. Il ne reste plus qu’un détail à régler : les déplacements en Allemagne. Comment parcourir les centaines de kilomètres qui vous séparent de Berlin, d’Hambourg ou de Munich, et ce sans casser votre cochon ? Après plus d’un an à tester les trains et les autobus, je vous partage mes trucs et astuces pour voyager en Allemagne sans y laisser votre chemise.

1. Le train 

J’ai longtemps cru à tord, comme beaucoup de mes compatriotes québécois, que les trains européens étaient abordables. Jusqu’au jour où, à la gare centrale d’Amsterdam, j’ai vidé mes poches (et mon compte en banque et mon corps de toutes ses larmes) en achetant un ticket à destination de Bordeaux. Oui, l’ampleur du réseau ferroviaire a de quoi rendre jaloux quiconque débarque du Québec, mais le porte-feuille ne sera pas du même avis, sauf si on maîtrise l’art de chasser les aubaines. Il en est de même en Allemagne.

Au pays de la bière et de la saucisse, les trains sont l’affaire de Deutsche Bahn, le frère de la SNCF française. Il en existe plusieurs types, selon lesquels les prix varient :

– Les ICE, ou train à grande vitesse, sont rapides, confortables et très chers. De Francfort, vous rejoignez Munich en près de 3 heures avec un billet régulier en deuxième classe à 130 euros.

– Les IC et les EC, ou train longue distance, sont aussi rapides et confortables que les ICE, mais un peu moins cher. Un trajet Francfort – Munich coûte autour de 90 euros et dure 4 heures.

– Les trains régionaux (RE et RB) sont les plus abordables mais aussi les plus lents. De Francfort, il vous en coûtera seulement 40 euros mais il faudra compter près de 6 heures de voyage et faire quelques changements avant de rejoindre Munich.

Pour nous faire payer un maximum, les paramètres préalables du site Internet de Deutsche Bahn sont toujours réglés, lorsqu’il est question de longues distances, pour les trains ICE, IC et EC. Si votre budget ne vous permet pas une virée en train rapide, faites un pied de nez à Deutsche Bahn en sélectionnant «uniquement réseau régional» lors de votre recherche. Vous découvrirez ainsi une myriade d’offres plus raisonnables.

Jetez aussi un œil sur les offres spéciales, comme les fameux Länder-Ticket, qui vous permettent des voyages illimités dans un même Land à bord des trains régionaux pendant une journée pour aussi peu que 23 euros ! Il est possible d’ajouter des compagnons de voyage sur ce même billet, au coût additionnel de seulement 5 euros par personne, jusqu’à un maximum de 5 personnes. What a deal !

2. L’autobus

C’est LE secret bien gardé en Allemagne. Les autobus privés interurbains sont peut-être un peu moins rapides et confortables que les trains, mais ils présentent l’avantage de proposer des liaisons directes, du Wifi et, surtout, des prix ridiculement bas. J’ai déjà acheté un billet Nürnberg – Munich pour 5 euros et un Nürnberg – Berlin pour 15 euros, alors qu’il en coûte facilement 6 fois plus cher pour un trajet en deuxième classe à bord d’un train rapide.

Les choix ne manquent pas : DeinbusMeinFernbus, Flixbus… Il suffit d’acheter vos billets à l’avance sur Internet – et oui, quand l’offre est bonne, ça s’envole comme des petits pains chauds – et d’imprimer vos tickets. Le jour venu, rendez-vous à la gare routière centrale (ZOB) et hop, partez le cœur léger et le porte-feuille encore bien garni !

3. Le co-voiturage

Très développé en Allemagne, le co-voiturage vous permet d’économiser tout en vivant des sensations fortes. Et là, je ne parle pas de bonnes ou de mauvaises rencontres. Je parle d’emprunter l’autobahn, cette autoroute qui fait rêver les amateurs de voitures et de vitesse. En échange de quelques euros, vous filerez peut-être à 200 km/h jusqu’à votre prochaine destination. Pour trouver votre jet, rendez-vous sur Mitfahrgelegenheit.de. En entrant le lieu de départ et la destination souhaitée dans le moteur de recherche, vous obtiendrez une liste des chauffeurs désireux de partager les frais d’essence.

Dans tous les cas, utilisez Rome2Rio, une application de recherche qui compare toutes les possibilités de transport (train, bus, covoiturage, marche, vélo, etc) en termes de temps et de prix. Promis, avec tous ces outils, vous conserverez vos bidous et vos larmes. Bonne chasse et bon voyage !

5 commentaires sur “3 façons de voyager en Allemagne pour pas cher

  1. Bonjour à vous!

    Je tiens à vous remercier pour cet article, il s’agit clairement d’un des plus utiles que j’ai pu lire sur internet. Je serai à Berlin l’an prochain pour un semestre à l’étranger et j’avais cru remarquer que les billets de train coûtaient très cher. Vos astuces m’ont vraiment donné envie de me promener partout à travers l’Allemagne et je pourrai clairement le faire à la hauteur de mon faible budget!

    Bien à vous, les amis

    • Un grand merci Simon pour tes bons commentaires, c’est super apprécié ! N’hésite surtout pas si tu as d’autres questions ! Nous te souhaitons une super belle expérience à Berlin 🙂

  2. Merci Jessica pour toutes ces belles informations, on ne sait jamais peut-être qu’elles pourront nous servir.

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s