La semaine de la poutine à Nuremberg

Thermomètre pendant l'hiver au Québec

Après un an en Allemagne et sur la route loin de notre pays chéri, force est de constater que nous sommes en manque du Québec. Amis, famille, bouffe, musique, neige, froid, sourire, on en prendrait «un char pis une barge » !  Nous avons réservé de petites vacances à vos côtés au mois de mai avant de devenir complètement dingues, parce qu’un an sans vous et lui c’est beaucoup trop long. En attendant, nous devons nous débrouiller avec les moyens du bord pour étancher notre soif du Québec.

Sachant que la semaine de la poutine faisait rage à Montréal et parce qu’on vous jalousait beaucoup de pouvoir y participer, nous avons recréé l’événement à Nuremberg en reproduisant une poutine presque authentique. Être éligible, je crois bien qu’on aurait bien pu gagner #LaPoutineWeek.

Voici la recette de la poutine version Deux Expats :

La sauce brune     Ne quittez jamais le Québec sans avoir une réserve suffisante de sachets de sauce à poutine St-Hubert. Sans elle, vous êtes perdus. C’est comme le blé d’inde en crème, on ne veut pas en manquer, parce que sans lui le pâté chinois n’est pas un pâté chinois. Grâce à ma mère qui a renfloué mes coffres, j’ai pu préparer ma poutine avec la vraie sauce St-Hub. Merci maman !

Les frites     Impossible de trouver des frites aussi bonnes que celles du Monsieur Patate de Varennes, en Allemagne du moins. Il faudra donc les faire maison, ou encore se rabattre sur une chaîne de restauration rapide. Étant très paresseux, nous avons opté pour celles du Burger King, longues, minces et croustillantes.

Le fromage     Alors là, il faut être aventureux. Le fromage en grains québécois, dit «scouikscouik» n’est pas disponible en Allemagne. Après avoir passé en revue différents sites de recettes français, où ils doivent aussi faire la poutine sans scouikscouik, j’ai décidé de tenter ma chance avec du fromage Babybel. À ma grande surprise, c’était parfait !

Pour recréer une ambiance pure laine, n’hésitez pas à vous poser devant un feu de foyer version télévisée, le nouvel album de Jean Leloup dans les oreilles, en sirotant un bon petit caribou. Votre poutine n’aura jamais été aussi bonne !

Jessica Théroux, 4 février 2015

5 commentaires sur “La semaine de la poutine à Nuremberg

  1. Bravo pour l’originalité! je n’aurais jamais pensé a mettre du fromage Babybel! Et vous devrez faire le plein de sauce et de blé d’inde lors de votre visite en mai!!

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s