Randonnées coups de cœur 2014

Meilleure randonnée en Europe : Tre Cime, Dolomites, Italie

Vous le savez, on aime ça partir sur la trotte ! Mais encore plus avec des bottes de randonnée aux pieds ! Heureusement pour nous, la Bavière est un bon point de départ pour s’éclipser dans les Alpes le temps d’un weekend. Les sentiers de randonnée et les hébergements abordables pullulent, autant du côté allemand, autrichien, italien que slovène. Ayant eu le loisir de grimper quelques montagnes dans la dernière année, je vous présente aujourd’hui mes coups de cœur 2014 en un mot et quelques anecdotes.

 

1- Tre Cime di Lavaredo, Dolomites, Italie

Dolomites_141003-70-hdr-1080

Tre cime, Dolomites, Italie

Grandiose. La randonnée n’a même pas encore commencée que j’avais déjà rempli la première carte mémoire de mon appareil photo, à même le stationnement. Normal, ces sommets étroits et vertigineux font partis des Dolomites, le célèbre massif des Alpes italiennes inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco en raison de sa formation géologique particulière. Je vous épargne les détails, mais disons simplement que la verticalité des montagnes les rend uniques. Nous y étions au début du mois d’octobre 2014, à l’occasion d’un long weekend. Partis pour la gloire, nous avons laissé la voiture au refuge Auronzo, dans l’espoir de compléter le TRÈS GRAND TOUR des Tre Cime improvisé par Francis pour hausser le niveau à la hauteur de notre forme physique. Chose dite, chose faite, en empruntant notamment les sentiers 101 et 104 et en s’autorisant plusieurs détours pour atteindre les coins reculés. Les mordus d’histoire se réjouiront des vestiges de la Première Guerre mondiale encore visibles au nord du refuge Locatelli. Dans les entrailles du Mont Paterno, haut lieu de combats lors de la Grande Guerre, furent creusées des galeries et des tunnels militaires aujourd’hui accessibles en via ferrata.

Randonnée de 20,2 km, 1060 mètres de dénivelé

Dodo : Krüglwirt, Castelbadia

 

2- Grossglockner, Autriche

IMG_3957

Au pied du glacier, Grossglockner, Autriche

Massif. J’aurais aussi pu faire un jeu de mot avec gros, mais soyons sérieux. Le Grossglockner, situé dans le Parc national Hohe Tauern, est le plus haut sommet d’Autriche avec ses 3 798 mètres d’altitude. Sa bonne réputation l’ayant précédée sur les forums de rando, il nous faisait envie depuis déjà un bon moment. Nous avons décidé de fouler ses sentiers au début du mois de novembre dernier, juste avant les premières neiges abondantes. Sachant qu’il faut compter au moins deux jours pour se rendre à son sommet et en redescendre et que nous n’avions qu’une journée à notre disposition, nous avons décidé de grimper le plus loin possible, tout simplement. Nous sommes partis tôt le matin de la Lucknerhaus (1918m), située tout au bout de Kalser Glocknerstrasse, avec nos lunchs et assez d’eau pour la journée, étant donné que les refuges étaient déjà fermés pour l’hiver. Nous avons d’abord croisé la Lucknerhütte (2241m), avant de se poser pour manger sous un soleil radieux à la hauteur de la Stüdl hütte (2800m). Sur les conseils d’un nouvel ami rencontré en pleine ascension, nous avons poursuivi la montée jusqu’au glacier lové au pied du dernier pic rocheux, au delà duquel un équipement d’escalade est nécessaire. Sans crampons, la neige ralentissait la cadence et rendait périlleux certains passages, mais l’ascension en valait la peine. La vue du glacier y est incroyable, autant du côté du sommet du Grossglockner que des Alpes qui s’étendent à perte de vue. À 15h, faute de temps et d’équipement, nous avons rebroussé chemin… ou plutôt nous avons glissé jusqu’en bas pour aller plus vite, aux côtés des rares skieurs.

Randonnée de 16 km, environ 1000 mètres de dénivelé

Dodo : Appartements Birnbaumer, Matrei in Osttirol

 

 3- Triglav

IMG_0055

Les nuages sont bas au Parc national du Triglav

Sauvage. Depuis mon voyage en Croatie en 2008, je rêvais de la Slovénie, cette contrée verte aux eaux limpides. Quand j’ai proposé à Francis cette destination, il a d’abord paru sceptique, jusqu’à ce qu’il découvre le symbole national de la Slovénie. Vous l’aurez deviné, il s’agit du Triglav, ou du Triglavski en slovène, la plus haute montagne des Alpes juliennes, qui domine le parc national du même nom. Nous y étions à la fin du mois de juin, portés par l’espoir d’atteindre son plus haut sommet qui culmine à 2864 mètres d’altitude. Malheureusement pour nous, les chutes de neige ayant été trop importantes en hiver, il était toujours impossible d’y grimper. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés à boire un coup de Jaggermeister fait maison avec de chaleureux Slovènes au détour d’un sentier. Après une montée des plus abruptes, nous avons atteint le Koča pri Triglavskih jezerih, puis le refuge Dom na komni, pour terminer à Ukank, en traversant une forêt dense et intacte. Le sommet, ce sera pour une prochaine fois. Avec vous, peut-être ?

Randonnée de 18,5 km, 1100 mètres de dénivelé

Dodo : Apartments Arh, Bohinjska Bistrica

 

3 commentaires sur “Randonnées coups de cœur 2014

  1. Pingback: Vert comme… la Slovénie | deux expats en voyage

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s