Vert comme… la Slovénie

Lac Bled en Slovénie

Voyage et coup de foudre en Slovénie

Il y a quelques mois, j’ai proposé d’écrire sur ma révélation 2014, la Slovénie. La Slova-quoi, m’a-t-on répondu. Non, pas la Slovaquie. L’autre, ce pays magnifique situé aux confins de l’Autriche et de l’Italie, dans l’ombre de la Croatie… Eh bien, il semble qu’il soit encore trop peu connu pour être intéressant.

Et pourtant. En 2014, Lonely Planet plaçait sa capitale, Ljubljana, dans son top 10 des meilleures destinations européennes. Cette même année, le palmarès établi par les lecteurs de Rough Guide allait dans le même sens, la Slovénie se taillant une place parmi les «top country» à visiter. Certes, cette destination demeure encore quelque peu méconnue au Québec, mais elle est loin d’être inintéressante, surtout pour les amateurs de plein-air. La Slovénie, et plus particulièrement la région des Alpes juliennes, est un paradis vert. Vertes sont ses forêts, vertes sont ses rivières, verts sont ses lacs, que l’on apprivoise à pied, en kayak ou en canot. Et parce que pour nous l’authenticité et le naturel d’une destination en font sa beauté, il était impossible de lui résister plus longtemps. Connue, pas connue, nous voilà repartis pour un road trip jusqu’en Slovénie !

Vert comme… les lacs de Slovénie

Le lac de Bled n’est peut-être pas l’emblème officiel de la Slovénie, mais son décor inoubliable, digne des plus belles cartes postales de ce monde, représente plus souvent qu’autrement le pays sur les guides touristiques. Je gage que vous le reconnaissez, si ?

Slovénie

Lac de Bled, Slovénie

Allez, une autre, juste pour le plaisir :

Slovénie

L’île de Bled et sa chapelle

Niché au pied des Alpes juliennes, ce lieu de villégiature est célèbre pour la couleur émeraude de ses eaux d’où émerge une île coiffée d’une chapelle baroque. On peut s’y aventurer en louant une barque, en prenant place dans un petit bateau, ou encore à la nage, si la forme est au rendez-vous ! Pour jouir d’une vue panoramique sur le vert éclatant des eaux, rendez-vous tout en haut de la falaise où est perché le château médiéval. Les moins téméraires se contentent plutôt d’une simple promenade autour du lac, ponctuée de moult arrêts pour boire un verre ou savourer le typique gâteau à la crème de Bled.  Pour ma part, bien que je sois médusée par la beauté de ses eaux limpides, je suis déçue de l’important développement qui sévit sur ses rives. Béton par-ci, autobus par là, j’ai l’impression que nous sommes à deux doigts de passer d’un paradis sauvage à un parking d’hôtel luxueux bourré de Greyhound. N’ayant aucune envie d’apprécier la splendeur de la nature depuis l’ancienne terrasse de Tito, nous mettons rapidement le cap sur la vallée de Bohinj qui, au dire des Slovènes, répondra davantage à nos envies.

Information touristique de Bled

IMG_0084

Calme plat sur le lac de Bohinj en Slovénie

Effectivement, nous préférons de loin la tranquillité qui règne chez le voisin, le plus sauvage et naturel lac de Bohinj. À 30 kilomètres de Bled, loin des masses de touristes, on a enfin la sainte paix ! On y trouve peut-être ni château ni île surmontée d’une chapelle, mais le lac de Bohinj respire le calme et l’authenticité. Autant dire que c’est un grand bol d’air frais pour aventuriers assoiffés. Quelques agences sportives y ont pignon sur rue (ou devrais-je dire sur chemin peu passant), proposant des descentes de rivières, des tours d’escalade, du parapente et de la location de vélo et de canot. À notre grand bonheur, de nombreux sentiers naissent non loin des rives du lac pour rejoindre les montagnes taillées dans la vallée glacière de Bohinj.

> Information touristique de Bohinj

Vert comme… les forêts de Slovénie

Slovénie

Randonnée dans la vallée de Voje, Slovénie

Dans le Parc national du Triglav, une forêt verdoyante s’étend à perte de vue. Nous devinons au loin le sommet enneigé du Triglav, la plus haute montagne de Slovénie, qui s’élève dans le parc national du même nom. Ses forêts bien préservées abritent de nombreux sentiers de randonnée balisés, allant des courtes promenades au hiking sportif, en passant par l’alpinisme. Les indications ne sont pas toujours faciles à comprendre ou à repérer,  mais les locaux rencontrés sur les pistes se font toujours un plaisir d’aider. Nous y faisons quelques randonnées, dont une des plus mémorables dans la vallée des lacs du Triglav à boire du Jägermeister maison avec nos nouveaux amis slovènes (histoire à venir, promis!). Pour se remettre de cette journée épuisante, nous marchons un petit 10 kilomètres du village de Stara Fužina jusqu’à la chute de la Mostnica, à la découverte de la vallée de Voje. Un pur délice de grand air !

> Parc national du Triglav

Vert comme… les rivières de Slovénie

Slovénie

Kayak rodéo sur la Rivière Soča, Slovénie

Les Slovènes la surnomment «la beauté d’émeraude». La rivière, aussi connue sous le nom de Soča, coule des Alpes slovènes jusqu’en Italie. Tout comme pour les lacs Bled et Bohinj, elle doit son impressionnante couleur aux roches karstiques de calcaire. Dans ce cadre idyllique, nombreux sont les kayakistes qui viennent braver les rapides et les pêcheurs taquiner le poisson à la mouche ! Nous décidons de piquer une tête dans ses eaux limpides (outch, c’est glacial!) au retour d’une randonnée, puis de s’allonger sur les rochers à la mode locale. Ce décor singulier étant des plus addictifs, nous n’arriverons pas à nous détacher de notre petit paradis avant le coucher du soleil.

Slovénie

Gorge de Vingtar, Slovénie

Dernier eldorado vert sur la liste avant le retour au bercail, mais non le moindre : la Gorge de Vingtar. Sans être une randonnée à proprement parler, puisqu’elle n’a qu’une longueur de 1,6 km, elle s’avère être une agréable balade le long de la tumultueuse rivière Radovna. Une passerelle de bois longeant les parois rocheuses des montagnes Hom et Boršt nous mène jusqu’à la cascade de Šum, d’une hauteur de 16 mètres. Du bonbon pour les yeux et un repos bien mérité pour les jambes !

Non, la Slovénie, petit joyau vert fort de son authenticité et de sa nature si bien préservée, ne rayonne définitivement pas à sa juste valeur au Québec. Mais peut-être est-ce pour le mieux, histoire de vous laisser le temps de l’apprivoiser avant que le monde ne la prenne d’assaut ? En attendant, motus et bouche cousue.


 

Dodo : Apartments Arh, Bohinjska Bistrica

7 commentaires sur “Vert comme… la Slovénie

  1. Nous avons adoré sa voisine…la Croatie mais tu nous fais rêver avec ces photos!! Nous avions manqué de temps lors de ce voyage pour faire un crochet par Ljubljana mais tu nous donnes le goût de se reprendre!!

  2. Ce pays est sublime ! Je suis agréablement surprise de découvrir ces photos d’un pays que je n’avais jamais envisagé de visiter. Toute cette verdure en fait un cadre parfait pour aller se ressourcer en pleine nature. Allez, hop ! La Slovénie entre dans la liste des voyages à faire.

  3. C’est un décor naturel complètement irrésistible, je comprend très bien que vous soyez tombés en amour avec ce pays et puis tant mieux pour vous si ce pays est encore peu connu, je garde votre secret c’est promis. xx

  4. Wow, les Alpes juliennes et toutes ces magnifiques photos, du vrai bonbon pour les yeux ce matin! Mium et Merci! xxx

  5. Le vert le vert encore du vert….Merci, ce matin c’est très apprécié quand on voit encore du blanc nous tombé dessus…C’est de toute beauté cette Slovénie !

    • Toi qui aimes la nature, je pense que tu adorerais la Slovénie ! En plus, c’est super abordable si on compare avec les Alpes du côté de l’Allemagne ou de l’Autriche !

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s