7,5 choses à ne pas faire au Marché de Noël de Nuremberg

Marché de Noël de Nürnberg

Depuis plus de 400 ans, les marchands et leurs kiosques de bois traditionnels prennent d’assaut le coeur de la vieille ville de Nuremberg pour ériger l’un des plus célèbres marchés de Noël au monde, le Christkindlesmarkt. Dès le dernier weekend de novembre, les visiteurs affluent de partout pour arpenter le Marché de Noël de Nuremberg, d’où émanent de doux parfums de cannelle, d’amandes et de saucisses grillées. Mais entre les étales de boules de Noël peintes à la main et les échoppes de pain d’épices se cachent quelques petits secrets qu’il vaut mieux connaître avant de se lancer.

Voici donc la première partie de notre guide de survie au Marché de Noël de Nuremberg avec les 7,5 choses à ne pas faire pendant votre visite !

 

1. Assister à l’ouverture si vous souffrez d’agoraphobie

Ouverture du marché de Noël avec le Christkind

Chaque année, le Christkind – ou l’Ange de Noël – donne le coup d’envoi des festivités du Marché de Noël de Nuremberg du haut du balcon de l’église Notre-Dame, d’où elle récite le traditionnel prologue devant plus de 20 000 personnes. Bien avant 17 h 30, heure à laquelle sonnent les trompettes annonçant l’arrivée tant attendue de la jeune fille aux boucles blondes, le centre s’engorge et les allées deviennent impraticables. L’ayant testé une fois en 2013, je dois vous avouer que je préfère désormais y assister de loin, voire même depuis mon salon, puisque la cérémonie d’ouverture est retransmise à la télévision.

 

 2. Manger les bonshommes en pruneaux

Bonhommes en pruneaux (Zwetschgenmännla)

Les Zwetschgenmännle, ces petites figurines faites de figues et de pruneaux, sont une spécialité ancestrale du Marché de Noël de Nuremberg. À l’origine de simples jouets pour les enfants, les petits personnages sont aujourd’hui prisés autant par les visiteurs que par les Nurembergeois, qui les disposent dans la maison pour s’assurer argent et bonheur. Au dire des marchands, ceux-ci se conservent plus de 10 ans. Attention cependant : ils ne sont pas comestibles !

 

3. Prendre un parapluie

Noël à Nuremberg

Sauf les matins en semaine, il est préférable de laisser le parapluie, la poussette, le chien et le chat à l’hôtel ou à la maison. Les 200 kiosques entassés les uns des autres et la foule qui se multiplie au fur et à mesure que le temps avance rendent les déplacements difficiles. En d’autres termes : pas. de. place.

 

4. S’entêter à boire son Glühwein au milieu d’une allée

Boire un Glühwein au Nürnberger Christkindlesmarkt

Encore une fois : pas. de. place. Pour boire son vin chaud en paix et sans se faire bousculer, mieux vaut s’installer près du restaurant Block House, dans la très sympathique cour intérieure du restaurant Zum Spiessgesellen, ou alors lui préférer le Feuerzangenbowle, un punch alcoolisé fait de sucre flambé, de rhum et de vin chaud, qui se déguste en retrait sur les rives du Pegnitz. Difficile de le manquer : un énorme chaudron d’où s’échappent des flammes et pouvant contenir jusqu’à 9 000 litres de boisson chaude surplombe les échoppes. Pour les moins observateurs, il est derrière le Starbucks de la grande place.

 

5. Porter un manteau blanc

Quoi porter au Marché de Noël

En raison des conseils numéro 1, 3 et 4, mieux vaut éviter de porter des vêtements de couleurs claires lors de votre passage au Marché de Noël de Nuremberg. Ceux-ci seront inévitablement victimes d’un débordement – de votre part ou d’autrui – : vin chaud, moutarde ou chocolat. Pensez donc à prendre des vêtements foncés et de préférence assez chauds. Bien que les températures n’aillent que rarement sous zéro, l’humidité transperce rapidement les vestes et les chaussures inadéquates.

 

6. Acheter des friandises au kiosque des États-Unis

Marché de Noël international

De grâce, ne succombez pas au charme du connu et gardez-vous de la place pour des sucreries typiquement allemandes ! Il suffit de vous laisser guider par la délicieuse odeur d’amandes grillées pour atterrir devant un comptoir regorgeant de petites douceurs traditionnelles : fruits enrobés de chocolat, Lebkuhen (pain d’épices), Schneebälle (pâtisseries sous forme de boules de neige), et les biscuits géants à la guimauve rappelant les Whippet Vachon mais exposant 5 de volume. Miam, mais difficile à manger, surtout si vous portez un manteau blanc !

 

7. Manger les coeurs en pain d’épices

Coeurs en pain d'épices

Une rumeur non vérifiée court : les coeurs en pain d’épices du Marché de Noël seraient en fait ceux qui ne se seraient pas vendus pendant les fêtes de la bière, mais recouverts d’un nouveau glaçage. Plus sérieusement, ces coeurs décorés de mots tendres sont traditionnellement offerts aux jeunes femmes qui l’accrochent à leurs cous et le ramènent plus tard à la maison pour faire office de décoration. Ce n’est que rarement, donc, qu’ils sont mangés.

 

7,5  Jouer la carte de l’indépendance

Boules de Noël Nuremberg

Vous êtes de passage au Christkindlesmarkt de Nuremberg et désirez savoir où trouver les plus belles décorations de Noël faites à la main, manger les meilleurs Lebkuhen et boire un bon vin chaud ? Faites-moi signe ! 🙂

7 commentaires sur “7,5 choses à ne pas faire au Marché de Noël de Nuremberg

  1. Pingback: Quoi acheter au Marché de Noël de Nuremberg ? | deux expats en Allemagne et en voyage

  2. ça y est j’ai lu, et j’aime autant l’article que le titre ! J’ai bien envie de goûter le Feuerzangenbowle (enfin, je vais essayer d’apprendre à le prononcer avant…) et de manger des pains d’épices (mais pas en forme de cœur recouvert de chocolat, compris). Bon cette année c’est compliqué, je vais me contenter de l’Alsace mais bon, l’année prochaine ? 😀

  3. Le meilleur conseil que tu donnes est pour moi celui de porter des vêtements sombres…! Le vin chaud, t’es sure de t’en mettre partout, et alors pour ce qui est de manger…c’est impossible de faire ça proprement, tout se mange avec les mains ! 😉

    Superbes photos ! Je suis jalouse de vos tasses, elle sont vraiment belles !

    • Héhé merci ! Oui elles sont plutôt bien, mes préférées jusqu’à maintenant. D’ailleurs, je dois m’en garder une pour l’ajouter à la collection 🙂

Laissez un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s