deux expats en Allemagne et en voyage

[Trek dans le temps – troisième partie] Le soleil caresse le sable et les massifs rocheux qui se dressent à l’horizon, les affublant ainsi de doux reflets dorés. Alors que de la fenêtre du minibus, ces couleurs me laissaient croire à une température plutôt chaude, c’est plutôt une bouffée d’air frais qui emplit mes poumons à la minute où je pose le pied au sol. Surprise, surprise : « Snow here winter» annonce notre guide local, Aoudé. J’enfile ma tuque, laissant mes idées préconçues et prévisions météorologiques s’évanouir dans l’air froid du désert du Wadi Rum, aux portes de l’Arabie saoudite. Lire la Suite

Ce billet est la suite de Trek dans le temps à Dana en Jordanie et relate la deuxième partie de cette aventure qui nous mène du nord au sud du Royaume hachémite de Jordanie… à pied !

 

Trek à Pétra

Nous avons tout juste le temps de se souhaiter Joyeux Noël que nous reprenons la route. Prochain arrêt : Pétra, cité antique nichée à mi-chemin entre la mer Morte et la mer Rouge. Il y a plus de 2 200 ans, les Nabatéens s’y installèrent et sculptèrent à même les montagnes de grès rouge ce qui allait devenir l’une des Sept nouvelles merveilles du monde. Avant de débuter notre randonnée, nous étudions attentivement la carte du site. Quel choc ! Pétra est loin de se limiter au Trésor, mis en scène dans le film Indiana Jones et la Dernière Croisade. Lire la Suite

Le voyagiste d’aventure promettait un coup de cœur. Difficile de faire autrement, entre les paysages insolites de Dana, les fascinants vestiges de Pétra et l’immensité du Wadi Rum. Première partie du récit de notre trek de 120 kilomètres au Royaume hachémite de Jordanie, pays de déserts, de montagnes et d’histoires. Lire la Suite

Aqaba : entre terre et mer

Jordan_9992 

Nouvelle collaboration spéciale sur La Presse ! 

Cliquez sur le lien pour y accéder.

Aqaba : entre terre et mer

À très bientôt pour la suite 🙂

Choisir la Jordanie

Jordan_9713

Jordan Best : Le roi Abdallah II et la reine Rania

Voilà bientôt 2 mois que nous avons quitté la Jordanie. Je sais, je sais, nous avions promis de vous partager nos souvenirs le plus rapidement possible. Pour ce voyage-ci, vous devrez nous pardonner ! Nous avons été si enchantés qu’il nous était difficile de trouver les bons mots dès notre retour, d’autant plus que nous avions plus de 2000 photos à classer. Personnellement, je commence à peine à revenir sur terre ! Il le faut bien, puisque nous repartons dans moins d’une semaine vers Istanbul, en Turquie !

Revenons d’abord sur ce choix de destination. Pour vous mettre en contexte, nous étions à la recherche d’un endroit facilement accessible depuis Nuremberg pour passer le temps des fêtes, histoire d’égayer un tant soit peu ce premier Noël loin de nos familles. Nous en avions marre du climat gris et humide de l’Allemagne, c’est pourquoi la Jordanie s’est rapidement imposée, avec ses températures clémentes et ses nombreuses possibilités. La «flottaison» dans la mer Morte, les randonnées à Dana, à Pétra et dans le Wadi Rum, de même que la plongée dans la mer Rouge n’en sont que quelques exemples !

IMG_8790

Francis a fait trempette dans la mer Morte le 23 décembre !

« En Jordanie ? Mais vous êtes fous ? » Cette réflexion, on nous l’a faite à plusieurs reprises. Difficile de blâmer notre entourage, quand on sait que la Jordanie partage ses frontières avec la Syrie, l’Irak, l’Arabie Saoudite et Israël. Avec la guerre qui fait rage en Syrie et les tensions politiques dans la région, il y a de quoi angoisser, non ? Et bien, sachez que non ! Je l’ai compris après avoir longuement lu sur la situation et avoir consulté les conseils et avertissements du gouvernement canadien sur la Jordanie. À moins de s’aventurer à la frontière syrienne ou de se balader en bikini, les touristes y sont en sécurité. Pour vous faire une comparaison, je m’y suis sentie beaucoup plus en sécurité qu’au Salvador et même qu’au Mexique. Les Jordaniens sont gentils et chaleureux, toujours prêts à vous aider. Ils sont d’ailleurs la raison pour laquelle je n’oublierai jamais ce pays, mais j’y reviendrai plus tard, dans un autre billet.

Histoire d’effectuer un trek sans se retrouver près de la Syrie par mégarde, nous nous sommes tournés vers des voyagistes d’aventures spécialisés. Nous avons parcouru les catalogues de plusieurs agences françaises avant d’arrêter notre choix sur Allibert Trekking, un voyagiste qui collabore régulièrement avec Karavaniers, son homologue québécois. Celui-ci proposait, et propose encore d’ailleurs, un trek fabuleux de 14 jours à travers le Royaume hachémite de Jordanie. L’agence s’occupe de planifier le voyage en entier, des repas aux hôtels, alors que les participants n’ont qu’à savourer. Le grand luxe du tourisme d’aventures, quoi !

Francis en était à sa deuxième participation à ce type de voyage, après s’être envolé vers le Groenland avec l’équipe de Karavaniers. De mon côté, je suis pleinement satisfaite de cette première expérience, principalement parce qu’elle permet de sortir des sentiers battus sans avoir à tout organiser soi-même lorsque c’est plus difficile ! Il faut dire qu’on est loin du typique voyage organisé en bus climatisé. Grâce à l’agence, nous avons pu dormir dans un tombeau à Pétra et traverser des canyons déserts dans le Wadi Rum, aventures qui se seraient avérées ardues sans un bon guide.

Grâce à l’expérience acquise en Jordanie, nous prendrons seulement un guide local cet été pour effectuer l’ascension du M’goun au Maroc. Cependant, lorsque l’idée nous prendra de faire de la longue randonnée en Mongolie ou en Namibie, régions moins accessibles aux touristes, nous ferons appel à des voyagistes spécialisés.

Plus rien n’est impossible !

Jordan_131227-482

Hors des sentiers battus à Pétra